Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 09:04
La fête de la Fédération le 14 juillet 1790.

La fête de la Fédération le 14 juillet 1790.

Mais, au fait, que célèbre-t-on le 14 juillet ?

Le 6 juillet 1880, la proposition de loi pour adopter le 14 juillet comme Jour de Fête nationale annuelle est promulguée. Le texte de loi ne mentionne aucune année de référence. S'agit-il du 14 juillet 1789, date de la prise de la Bastille, ou du 14 juillet 1790, date de la Fête de la Fédération?

Apparemment, il s'agirait plutôt du 14 juillet 1790, les manifestations de 1789 ayant été jugées trop sanglantes aux parlementaires.

Ce tableau de Monet intitulé La rue Montorgueil est souvent vu comme une célébration du 14juilet. En réalité, il a été peint le 30 juin 1878 à l'occasion de la fête célébrant "la paix et le travail", décrétée cette année-là par le gouvernement. Ce n'est que deux ans plus tard en 1880, que le 14 juillet devient fête nationale.

Ce tableau de Monet intitulé La rue Montorgueil est souvent vu comme une célébration du 14juilet. En réalité, il a été peint le 30 juin 1878 à l'occasion de la fête célébrant "la paix et le travail", décrétée cette année-là par le gouvernement. Ce n'est que deux ans plus tard en 1880, que le 14 juillet devient fête nationale.

Il me vient par la fenêtre
Des musiques de la rue.
Chaque estrade a son orchestre.
Chaque bal a sa cohue.
Ces gens-là m'ont pris ma fête.
Je ne la reconnais plus.

Dans ma chambre, je me chante
L'air que nous avons valsé.
Je regarde la toquarde
Où tes doigts se sont posés.

Tu m'as dit : "Tu es si belle."
Et tu as, l'instant d'après,
Ajouté : "La vie est bête.".
J'ai compris que tu partais.
Si tu ne reviens jamais,
Il n'y aura plus de quatorze juillet.

Il me vient par la fenêtre
Un murmure qui s'éteint,
Les chansons d'une jeunesse
Attardée dans le matin.
N'allez pas troubler mon rêve.
Allez rire un peu plus loin.

Que m'apporte, que m'apporte
Cette joie de quelques heures ?
Je suis morte, je suis morte
Et je t'ai déjà rejoint
Et mon corps est près du tien
Mais personne n'en sait rien...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chailliborde 15/07/2015 11:42

je regarde la cocarde , non? 14 juillet oblige , enfin il me semble bien entendre [k] et non [t], tocarde? bizarre, tocante pour montre ou horloge, donne l'heure, mais ici, quand même, c'est une chanson à "texte", qu'en pensez-vous?
Quoiqu'il en soit, recevoir vos pages fait partie des bonheurs quotidiens , bien à vous et à tous les Pierrot,Camille,.., chailliborde

Pierrot 15/07/2015 12:10

Mon audition est un peu défaillante mais en réécoutant l'enregistrement, je pense que vous avez raison. Je m'étais arrêté sur ce mot au niveau de l'orthographe mais on peut indifféremment écrire toquard ou tocard comme on peut écrire toquante ou tocante ou encore toquade ou tocade. J'avais pensé qu'en utilisant ce terme, elle se dévalorisait. En tout cas, merci pour votre commentaire constructif et votre appréciation sur mon blog.