Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 18:16

Très souvent, dans les textes de chansons que nous pouvons interpréter, se trouvent des mots ou expressions auxquels nous ne prêtons pas toujours attention et dont nous ne connaissons pas exactement ou voire pas du tout le sens.

Par exemple... qui est ce Juif errant dont parle Georges Moustaki au début de sa chanson Le Métèque ?

Le Juif errant est un personnage légendaire. Son origine remonterait à la crucifixion du Christ. Ce personnage aurait refusé de laisser Jésus se reposer sur le pas de sa porte lors de sa montée au Calvaire. Dieu, pour punition, l'aurait condamné à errer jusqu'à la fin des temps sans trouver de repos.

Ces quelques lignes extrêmement schématiques ne peuvent traduire toutes les formes qu'a prises cette légende. Jusqu'à aujourd'hui, ce mythe a été repris dans un nombre d'oeuvres littéraires et artistiques considérable.

Bien sûr, dans cette chanson, Moustaki fait un parallèle entre son propre aspect physique et la façon dont le Juif errant est souvent représenté.

Voici 4 représentations du Juif errant.

 

Le juif errant - De l'image d'Epinal à Mar Chagall en passant par E.Sue et Apollinaire
Le juif errant - De l'image d'Epinal à Mar Chagall en passant par E.Sue et Apollinaire
Le juif errant - De l'image d'Epinal à Mar Chagall en passant par E.Sue et Apollinaire
Le juif errant - De l'image d'Epinal à Mar Chagall en passant par E.Sue et Apollinaire

Le juif errant - De l'image d'Epinal à Mar Chagall en passant par E.Sue et Apollinaire

Avec ma gueule de métèque

De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Avec mes yeux tout délavés
Qui me donnent l'air de rêver
Moi qui ne rêve plus souvent
Avec mes mains de maraudeur
De musicien et de rôdeur
Qui ont pillé tant de jardins
Avec ma bouche qui a bu
Qui a embrassé et mordu
Sans jamais assouvir sa faim
 
Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
De voleur et de vagabond
Avec ma peau qui s'est frottée
Au soleil de tous les étés
Et tout ce qui portait jupon
Avec mon cœur qui a su faire
Souffrir autant qu'il a souffert
Sans pour cela faire d'histoires
Avec mon âme qui n'a plus
La moindre chance de salut
Pour éviter le purgatoire
 
Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Je viendrai, ma douce captive
Mon âme sœur, ma source vive
Je viendrai boire tes vingt ans
Et je serai prince de sang
Rêveur ou bien adolescent
Comme il te plaira de choisir
Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d'amour
Que nous vivrons à en mourir
 
Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d'amour
Que nous vivrons à en mourir

Partager cet article

Repost 0

commentaires

déco rétro vintage 17/02/2016 17:35

la première illustration et la dernière me rappellent le MAT, l'une des arcanes du tarot de Marseille, qui elle ne représente pas bien entendu un juif, ni une personne errante, quoi que... La proximité avec cette carte est très surprenante, et l'effet déco rétro ou vintage est assez étrange. Merci pour ce partage en tout cas :)