Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 07:11
Miro (1925) - Metropolitan Museum of Art (New York)

Miro (1925) - Metropolitan Museum of Art (New York)

Ce tableau de Miro est la meilleure introduction possible à la chanson. La mention "Photo" en en-tête du tableau peut être interprétée, ici, dans son sens étymologique : le terme, provenant du grec, signifie "lumière". La lumière des couleurs, plus exactement celle des sensations que provoquent en nous les couleurs, se fait les yeux fermés, et c'est bien le propos d'Anne Sylvestre.

Analyse de Gérard Authelain in Rêves  - Les enfants de la Zique  (SCEREN)

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs sont douces

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs tu peux les toucher


 

Le blanc ce serait la neige

Le blanc ce serait le froid

Ce serait aussi l'arpège

De la glace sous ton doigt

Un courant d'air sur ton front

Et le piquant de la glace au citron

 

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs sont bonnes

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs tu peux les goûter


 

Le jaune ça serait la crème

Le jaune ça serait sucré

Ça serait tout ce qu'on aime

Le bonbon dans son papier

Et le miel que fait l'abeille

Dans le chaud d'un rayon de soleil


 

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs résonnent

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs tu peux les chanter


 

Le rouge c'est une trompette

C'est ton cri quand tu es gai

C'est rond comme un jour de fête

C'est vif comme un coup de pied

Coup de sifflet pour ton chien

Et son aboiement qui dit : Je viens


 

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs embaument

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs tu peux les respirer


 

Le vert c'est comme la menthe

Le persil, le romarin

C'est la forêt odorante

La fougère et le sapin

C'est la mousse de velours

Et c'est l'herbe qui revient toujours


 

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs sont fraîches

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs tu peux t'y baigner


 

Le bleu ça serait la source

La rivière et le ruisseau

Même l'eau qui coule douce

Au fond de ton lavabo

Et la pluie qui va qui va

Rigoler tout au long de ton toit


 

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs sont chaudes

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs tu peux les caresser


 

Le noir c'est les couvertures

C'est ton chat tout contre toi

C'est la laine et la fourrure

Le velours et l'angora

La chaleur de la maison

Quand la nuit se cogne à ton balcon


 

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs sont neuves

Quand tu as les yeux fermés

Les couleurs tu peux les inventer


Anne Sylvestre François Rauber


 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot - dans Généralités
commenter cet article

commentaires

Evelyne 06/12/2016 20:00

Je ne connaissais Anne Sylvestre que par un disque que mes parents nous avaient acheté. Il s'agissait de chansons pour enfants... pour se réveiller, pour mettre ses chaussures, pour manger un oeuf à la coque.... Fabulette, peut-être était ce le nom mais je n'en suis pas sûre?. Toujours est-il que je connais encore certaines paroles !!

Pierrot 07/12/2016 08:31

Cette chanson est extraite du CD n° 5 des Fabulettes. Cette série des chansons pour enfants compte 18 CD. Chez Anne Sylvestre, la quantité n'exclut pas la qualité. Les Fabulettes n°1 sont parues en 1977. Ton enfance a donc pu être bercée par ces chansons. A noter qu'Anne Sylvestre ne chante jamais ses Fabulettes sur scène. Merci de ton commentaire.