Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 06:55
Aujourd'hui, ce sera Mathilde.

Impossible de ne pas penser à la grande chanson de Jacques Brel. 




Ce n'est pas un portrait de Mathilde. Elle nous apparaît au travers des émotions qu'elle suscite chez le poète.
Au début, la trompette semble annoncer le retour triomphant de Mathilde. Ensuite le piano se lance dans une course folle de notes légères et aiguës qui montrent l'affolement du poète.
A la fin, l'intervention de l'ensemble des instruments  proclame la victoire de la passion, la folie, l'exaltation.
Le glissando de piano par dessus le tutti orchestral ajoute encore au désordre intérieur ressenti par le poète.

Belle orchestration. Non ?


Ma mère voici le temps venu
D'aller prier pour mon salut
Mathilde est revenue
Bougnat tu peux garder ton vin
Ce soir je boirai mon chagrin
Mathilde est revenue
Toi la servante toi la Maria
Vaudrait peut-être mieux changer nos draps
Mathilde est revenue
Mes amis ne me laissez pas
Ce soir je repars au combat
Maudite Mathilde puisque te v'là

Mon cœur mon cœur ne t'emballe pas
Fais comme si tu ne savais pas
Que la Mathilde est revenue
Mon cœur arrête de répéter
Qu'elle est plus belle qu'avant l'été
La Mathilde qui est revenue
Mon cœur arrête de bringuebaler
Souviens-toi qu'elle t'a déchiré
La Mathilde qui est revenue
Mes amis ne me laissez pas
Dites-moi dites-moi qu'il ne faut pas
Maudite Mathilde puisque te v'là

Et vous mes mains restez tranquilles
C'est un chien qui nous revient de la ville
Mathilde est revenue
Et vous mes mains ne frappez pas
Tout ça ne vous regarde pas
Mathilde est revenue
Et vous mes mains ne tremblez plus
Souvenez-vous quand je vous pleurais dessus
Mathilde est revenue
Vous mes mains ne vous ouvrez pas
Vous mes bras ne vous tendez pas
Sacrée Mathilde puisque te v'là

Ma mère arrête tes prières
Ton Jacques retourne en enfer
Mathilde m'est revenue
Bougnat apporte-nous du vin
Celui des noces et des festins
Mathilde m'est revenue
Toi la servante toi la Maria
Va tendre mon grand lit de draps
Mathilde m'est revenue
Amis ne comptez plus sur moi
Je crache au ciel encore une fois
Ma belle Mathilde puisque te v'là te v'là 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chipie95320 17/03/2009 18:19

merci pour ces paroles j'aimai enfin j'aime Brel

le....zd83 15/03/2009 10:06

j'adore une grand chanson , elle sont toute grande
et surtout un grand monsieur ...

Mamie vinyle 14/03/2009 22:17

Pour demain sur mon blog j'ai prevu quelques prénom en chanson des années 80.
Bonne nuitée

Dany 14/03/2009 19:43

C'est une chanson très forte, cruelle presque, un grand cri d'amour et de haine