Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

C'est Où ?

Télérama - Musique

15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 10:04
Il fallait aujourd'hui faire référence à cette grande chanson de Gérard Berliner des années 80.



Je vous offre aujourd'hui les paroles.

Pour l'audition, rendez-vous sur le blog de Mamie Vinyle qui a programmé cette chanson aujourd'hui. Et puis ce sera aussi l'occasion de découvrir un site que j'apprécie beaucoup. 

Mamie Vinyle, c'est ici.

link 

 Mais qui a soulagé sa peine
Porté son bois porté les seaux
Offert une écharpe de laine
Le jour de la foire aux chevaux

Et qui a pris soin de son âme
Et l'a bercée dedans son lit
Qui l'a traitée comme une femme
Au moins une fois dans sa vie

Le bois que portait Louise
C'est le Bon Dieu qui le portait
Le froid dont souffrait Louise
C'est le Bon Dieu qui le souffrait

C'n'était qu'un homme des équipes
Du chantier des chemins de fer
À l'heure laissée aux domestiques
Elle le rejoignait près des barrières

Me voudras-tu moi qui sais coudre
Signer mon nom et puis compter,
L'homme à sa taille sur la route
Passait son bras, la promenait

L'amour qui tenait Louise
C'est le Bon Dieu qui le tenait
Le regard bleu sur Louise
C'est le Bon Dieu qui l'éclairait

Ils sont partis vaille que vaille
Mourir quatre ans dans les tranchées.
Et l'on raconte leurs batailles
Dans le salon après le thé

Les lettres qu'attendait Louise
C'est le Bon Dieu qui les portait
La guerre qui séparait Louise
C'est le Bon Dieu qui la voyait

Un soir d'hiver sous la charpente
Dans son lit cage elle a tué
L'amour tout au fond de son ventre
Par une aiguille à tricoter

Si je vous garde Louise en place
C'est en cuisine pas devant moi
Ma fille prie très fort pour que s'efface
Ce que l'curé m'a appris là

Et la honte que cachait Louise
C'est le Bon Dieu qui l'a cachée
Le soldat qu'attendait Louise
C'est le Bon Dieu qui l'a vu tomber

Y a cinquante ans c'était en France
Dans un village de l'Allier
On n'accordait pas d'importance
A une servante sans fiancé

Le deuil qu'a porté Louise
C'est le Bon Dieu qui l'a porté
La vie qu'a travaillé Louise
C'est le Bon Dieu qui l'a aidée


Partager cet article

Repost0

commentaires

chti31 27/03/2009 23:34

Louise, c'est aussi la chanson de Thomas FERSEN.
Bravo pour votre blog, j'y reviendrai volontiers.

Pierrot 28/03/2009 09:28


J'aurais pu choisir ce titre également d'autant plus que j'apprécie beaucoup cet artiste. A bientôt.


willycat 17/03/2009 20:29

bonne soirée à toi pierrot.

colette 17/03/2009 16:18

WAOU J adore cette chanson merci bisous colette

chantal74 15/03/2009 20:32

Une des plus chansons qui me faisait pleurer à chaque fois que je l'écoutais.
je reviens de chez Mamievynil..
Merci pour les paroles..
bonne soirée et bisous Danielou
chantal

willycat 15/03/2009 19:55

Superbe chanson l'une des meilleurs des années 80.

Mamie vinyle 15/03/2009 18:30

Si je devais faire un top 10 de mes chansons préférées celle ci en ferait assurément partie.
bonne fin de journée