Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 04:57

P
hoto de Stéphanie Booth

Olivia Ruiz, une chanteuse sur laquelle on peut compter. Talent, intelligence  et générosité.

Il sufiit d'écouter cette chanson pour voir à qui l'on a à faire !


Photo de pierre-Jean G. -Live's shoot



Les mains sales et le corps lassé de frapper de porte en porte
De gueuler d'une voix trop forte à  en briser le verre 
Vent glacial ou pluie mesquine 
Tandis que la bourgeoise bouquine 
Un livre sur la condition des hommes 
Il rôde sous ses fenêtres en se disant peut-être gueulant de tout son être 

Refrain : 
Vitrier vitrier 
Dans son bleu réglementaire 
Vitrier vitrier 
La casquette de travers
Qu'il était beau le père 
Vitrier vitrier 
Artisan ouvrier c'est ce qui le rendait fier 
C'est ce qui le rendait fier 

Il mettait tout son coeur à  l'ouvrage 
Pour que le vent prenne pas tout leur chauffage 
Et puis un jour dans la modernité 
Le double vitrage l'a mis sur le carreau 
On entendit plus son beau chant d'oiseau prolo 

Vitrier vitrier 
Dans son bleu réglementaire 
Vitrier vitrier 
La casquette de travers
Qu'il était beau le père 
Vitrier vitrier 
Artisan ouvrier c'est ce qui le rendait fier 
C'est ce qui le rendait fier 

Il a rangé son bleu au placard 
Il fout plus jamais les pieds sur le trottoir 
Maintenant ses os se brisent comme du verre 
Il espère que là-haut les prolos auront des choses à faire 
Il s'occupera de la fenêtre du bon Dieu avec ses ailes attachées à  son bleu
Le pauvre vieux chaque jour déraille il parle la nuit de réparer du vitrail 
Et de chanter aux Cieux 

Vitrier vitrier 
Dans son bleu réglementaire 
Vitrier vitrier 
La casquette de travers
Qu'il était beau le père 
Vitrier vitrier 
Artisan ouvrier c'est ce qui le rendait fier
C'est ce qui le rendait fier 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot - dans Tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Hermès 22/05/2009 09:34

Bonjour à toutes et à tous

Un petit passage ( c'est moi ) rapide

http://fr.youtube.com/watch?v=3PTbhH--rWc&feature=related

La montagne

On a quitté un a un notre pays
Pour aller gagner notre vie
Loin de la terre où l’on est né
On l’a fait par nécessité
C’est, sachez-le, à regret
Que l’on a du immigrer.
Devoir quitter son pays natal
Devoir faire sa valise est un mal
Que je ne vous souhaite pas de connaître
Et quelque soit la couleur de nôtre peau
L’on n’est ni des profiteurs ni des salauds
Et pas une critique de ce pays ne passe nos lèvres.

Pour nous, la France et noble et belle
Et quelques que soient nos origines, sachez,
Que la reconnaissance que l’on a pour elle
Egal l’amour de ceux qui y sont nés.

On est étranger, étranger, c’est un faite
Mais on n’est pas venu faire la quête
On n’est pas venu, comme certains l’imaginent
Tendre la main pour que vous nous fassiez la charité
Non ! on n’est pas venu mendier
Nous ne sommes pas de ceux qui se résignent
Et contrairement à ce que certains semblent penser
Le pain que l’on mange on veut le gagner
C’est vrai, il en est de malhonnêtes
Je ne peux ni ne saurais le taire
Parce que le nier et les laisser faire
Revient à ternir l’image de la majorité honnête :

Pour qui la France et noble et belle
N’allez surtout pas vous imaginer
Que l’on est venu profiter d’elle
En tout cas pas la majorité

Tous ces gens venus par millions
Des plus lointains horizons
Sont menés par la même envie,
Un même désir, un même idéal :
Réussir, il n'y a rien de plus normal,
A améliorer leur vie
Leur vie qui en a assez de la misère
Qui les a obligé à quitter leur terre
Cette terre que tous on abandonne
Avec le regret et l’immense peine
Que l’on ressent de se séparer de ce qu’on aime
La France, nous connaissons la valeur de ce qu'elle nous donne.

Pour nous, la France et noble et belle
Et quelques que soient nos origines, sachez,
Que la reconnaissance que l’on a pour elle
Egal l’amour de ceux qui y sont nés.

TATA TOUNETTE 21/05/2009 18:27

J'aime bien Olivia Ruiz, des chansons à textes
Bon week-end, à bientôt

Alice 19/05/2009 10:49

Je conaissais pas cette chanson ..
Elle a des chanson à texte .. j'aime beaucoup

poussin 18/05/2009 12:46

Ca fait plaisir de voir olivia dans ton blog, je l'adore surtout dans "elle panique".
Merci bonne journée bisous

Dany58 18/05/2009 10:39

Une belle chanson, merci.
Je te souhaite un bon lundi.
Bisous.

Louly 18/05/2009 07:55

Génial, je ne l'avais pas encore... j'espère que tu me permets de prendre ta si sympathique photo ?
Bonne semaine