Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 06:10

 

Bonne fête aux Davy !

Violà un héros qui berça l'enfance des plus anciens ? Il y avait une véritable Davymania et c'est peut-être une des premières fois où des "produits dérivés étaient associés à une chanson. Etonnant à cette époque-là, mais on trouvait des vestes, des toques, des livres, etc... dans les commerces.






Y'avait un homme qui s'appelait Davy
Il était né dans le Tennessee
Si courageux, que quand il était p'tit
Il tua un ours, du premier coup de fusil
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais peur, qui n'a jamais peur

A 14 ans il s'était perdu
Dans un désert vaste et inconnu
Pendant 10 jours, il marcha vers le sud
Sans rien manger, qu'un p'tit peu d'herbe crue
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais faim, qui n'a jamais faim

Pendant la guerre contre les indiens
Il combattit tout seul contre vingt
Ayant une flèche, plantée dans une main
Il se l'arracha avec son autre main
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais mal, qui n'a jamais mal

Dans la forêt au coeur de l'hiver
Quand il chassait les loups et les cerfs
Le torse nu et les bras découverts
Il s'en allait, riant des courants d'air
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais froid, qui n'a jamais froid

Quand les peaux-rouges demandèrent la paix
Davy serra la main qu'ils tendaient
Avec les chefs, il fuma le calumet
Mais sans rien boire, pas même un verre de lait
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais soif, qui n'a jamais soif

On l'présenta pour les élections
Et ses discours rognaient l'opinion
Il était là, dans toutes les réunions
La tête froide, malgré son émotion
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais chaud, qui n'a jamais chaud

C'était un homme qui s'appelait Davy
Tout l'monde ici se souvient de lui
Face au danger, à la peur, à la nuit
Face au devoir, à la mort, à la vie
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais fui, qui n'a jamais fui

G. Bruns - T. Blackburne (Adaptation F. Blanche) 


Je vous propose deux versions de cette chanson :





Bonne journée ! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot - dans Chansons souvenirs
commenter cet article

commentaires

Eilvys70 22/09/2009 21:40


Excellent.... je l'avais oubliée cette chanson ! Que de souvenirs ! Je vais la faire écouter à mes enfants ! C'est mieux que la chanson des Pokemon !!!


Mamie vinyle 21/09/2009 15:36

tu me fais penser que j'ai oublier de souhaiter sa fête à mon cousin, mais bon là je suis dans une periode où tous les jours c'est la fête de quelqu'un de chez moi.
Bonne semaine
bizzz

Pierrot 21/09/2009 19:21


Bon ! Je suis donc parfois utile !!! Merci de me le dire . Bisous.


sonya972 21/09/2009 14:00

c'est un très bel article qui me rappelle des souvenirs... belle journée de lundi. Amitiés

Pierrot 21/09/2009 19:19


Comme je viens de te l'crire sur ton site ; tu donnes vraiment envie de te rendre visite. C'est peut-être un erêve.
Bisous.