Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 04:54
Je suis "collectionneur" des thèmes classiques utilisés dans les chansons.
Une découverte, ce matin, grâce à une amie : la nuit, interprétée par Frida Boccara sur le 
Prélude de la sonate Opus 5 N°9 d'Arcangelo Corelli (1653-1713).

Les paroles sont de Claude Lemesle - 1978.





                            La nuit éteint les fenêtres

                            Le bal de la vie s'arrête

                            Je vais finir ma lettre

                            Juste avant de glisser dans le noir

                            Très loin quelque part

                            La lumière se lève

                            Et je voyage en rêve

                            Vers ces pays sans neige

                            Où le ciel a planté son miroir

                            La nuit m'apporte le calme

                            Et un rien de vague à l'âme

                            Quand elle m'accompagne

                            Fidèle et discrète pas à pas

                            On voit ça et là

                            Quelques tâches plus claires

                            Ce sont des solitaires

                            Mes frères sur la terre...

                            Qui égrènent le temps comme moi

                            Mon Dieu qu'il fait bon vivre

                            Tenir en équilibre

                            Entre l'ombre et le vide

                            Se dire tout est possible

                            Et entendre son cœur qui bat

                            On entend jamais que la haine

                            Le fracas des guerres lointaines

                            Mais tout est si tranquille

                            Au cœur de la grande ville

                            Comment ne pas penser à la paix

                            Demain c'est autre chose

                            Le monde se repose

                            Il rêve qu'il ne mourra jamais

                            La nuit éteint les fenêtres

                            Le bal de la vie s'arrête

                            Mais quand il va renaître

                            Est-ce qu'il n'aura pas un peu changé

                            J'éteins et je me couche

                            Le sommeil sur ma bouche

                            Bientôt va déposer son baiser

 

Merci à Madame Fastras pour cette image prise sur Flickr. En cliquant sur l'image, vous accédez à sa galerie. 

 



 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires