Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 09:22

 

Bonne fête aux Lucien !
L'évocation de ce prénom par "l'immense Edith Piaf".


 Quelle chance que t'as 
 D'avoir, Lucien, Un vieux copain Comme moi. Moi, tu m' connais. J'aime rigoler Et m'amuser, Pas vrai ? Alors ce soir, Histoire de rire, Et tu peux m' croire Sans réfléchir, Comme ça pour voir Et sans prévenir J'ai dit aux copains : "On va chez Lucien." Quelle chance que t'as D'avoir, Lucien, Un vieux copain Comme moi. Tu peux t' vanter, Lorsque j'y pense, D'avoir d' la chance, Tu sais ! Mais tu n' dis rien. Tu m' laisses parler. J' te connais bien. Tu m' fais marcher. Moi ça n' fait rien. Tu peux y aller, Mais maintenant, ça va Et dis-moi pourquoi Tu fais cette tête-là Comme ça ? Mais... Regarde-moi... T'as les yeux gonflés. Je t'ai réveillé ? Ah non ! T'écrivais à ta Bien-aimée... Qu'est-ce que tu caches là ? Là...dans ton tiroir... Eh ben, quoi, fais voir ! ... Tu voulais m' faire peur ?!... Ah...Ha ! C' que t'es blagueur ! Quelle chance que t'as D'avoir, Lucien, Un vieux copain Comme moi. Mai j' te connais Mieux que personne. C'est c' qui t'étonne, Pas vrai ? Un autre que moi N' comprendrait pas Mais moi j' devine Que tu m' taquines. Tu veux peut-être Finir ta lettre... J' vais l' dire aux copains, Et puis, tu nous rejoins... Quelle chance que t'as. C'est pas pour dire Que j'aime bien rire, Crois-moi ! Un autre que moi Aurait marché A ton ciné. Pas moi ! Allez, au revoir. A tout ? l'heure. T'en fais une tête, sacré farceur ! Ah non ! Bien sûr que j'ai pas peur ! Toi, y a pas d' danger De te voir un jour Souffrir et mourir D'amour... ...Lucien !... Eh bien quoi, Lucien !... Donne-moi c' que t'as dans la main ! Ah ! C'est agréable, d'être ton copain ! Ah non, Lucien ! Allez... Viens !... 

 

 

 Brassensiades 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires