Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 07:40
C'est grâce à cette gymnastique de l'esprit que Léon Fourneau devint Léon  Xanrof. Il est vrai que pour réussir dans le domaine artistique s'appeler Monsieur Fourneau est peut-être (?) un handicap. Il tira donc son nom de l'anagramme du mot latin fornax (fourneau).
Avocat de formation, il se tourna rapidement vers l'écriture et la composition et son oeuvre la plus célèbre est certainement cette chanson, "Le fiacre", immortalisée par Yvette Guilbert.
Il écrivit également des livrets d'opérettes (Rêves de valse).
Son oeuvre se caractérise par un certain humour comme l'indique un de ses recueils "Chansons à rire". 


R110007310

Léon Xanrof (1867 - 1953)

guilbert yvette 04

Yvette Guilbert (1865 - 1944)


Fiacre



Un fiacre allait, trottinant,
Cahin, caha,
Hu, dia, hop là!
Un fiacre allait, trottinant,
Jaune, avec un cocher blanc.

Derrière les stores baissés,
Cahin, caha,
Hu, dia, hop là!
Derrière les stores baissés
On entendait des baisers.

Puis une voix disant: "Léon!
Cahin, caha,
Hu, dia, hop là!
Puis une voix disant: "Léon!
Pour... causer, ôte ton lorgnon!"

Un vieux monsieur qui passait,
Cahin, caha,
Hu, dia, hop là!
Un vieux monsieur qui passait,
S'écrit: "Mais on dirait que c'est

Ma femme avec un quidam!
Cahin, caha,
Hu, dia, hop là!
Ma femme avec un quidam!"
Je se lance sur le macadam.

Mais je glisse sur le sol mouillé,
Cahin, caha,
Hu, dia, hop là!
Mais je glisse sur le sol mouillé,
Crac! il est écrabouillé.

Du fiacre une dame sort et dit:
Cahin, caha,
Hu, dia, hop là!
Du fiacre une dame sort et dit:
"Chouette, Léon! C'est mon mari!

Y a plus besoin de nous cacher,
Cahin, caha,
Hu, dia, hop là!
Y a plus besoin de nous cacher.
Donne donc cent sous au cocher!"

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot - dans Humour
commenter cet article

commentaires

repermusiques 05/02/2010 19:45


C'est une chanson interprétée par Yvette Guilbert que j'aime bien et que j'eusse joué. Mais si j'ai le concours et que j'enseigne en septembre, je ne la ferais pas à des collégiens celle-la !!


willycat 05/02/2010 18:35


cet article ne fait pas un four heureusement.