Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 07:06

Jacques Bertin chante, Luc Bérimont parle de la chanson et Jacques Doyen dit un poème.

 

 

Ayant évoqué hier "La fine fleur de la chanson française", il conviendrait peut-être de rappeler qu'il s'agissait d'une émission qui se présentait un peu sous la forme d'un concours de prospection de jeunes talents. Elle était animée par Luc Bérimont, auteur, producteur, poète, homme de radio et pionnier de la télévision. Cette émission révéla des artistes tels que Jacques Bertin, Anne Vanderlove...et privilégiait la chanson à texte.

Un ami a eu la gentillesse, pour faire écho à mon propos d'hier, de m'envoyer cet enregistrement de L'invitation au voyage (Baudelaire) interprétée par Jacques Bertin.


 

 

Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l'âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde ;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
- Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or ;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot - dans Chanson et poésie
commenter cet article

commentaires

Louly 24/07/2010 17:30


Encore de belles découvertes, de beaux documents, merci Pierre


Alice 24/07/2010 09:31


cel me fait très plaisir de voir et entendre Jacques Bertin jeune ... car je l'ai rencontré en 2008 en Anjou, nous avons déjeuner ensemble, c'est un habitué de l'Académie de Loire où je vais
peindre chaque année . je l'ai encore vu cette année à Chalonnes-sur-Loire
C'est amusant car dans la vidéo il dit (en 1968) vouloir aller en province .. il a bien mené sa vie, il vit actuellement en Anjou.
C'est un admirable conteur et chanteur apprécié.


Pierrot 24/07/2010 18:42



Tu as beaucoup de chance de pouvoir côtoyer Jacques Bertin. C'est un chanteur que j'aime beaucoup.