Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 20:22
Aujourd'hui, un peu d'humour avec un artiste polyvalent dont nous n'avons pas encore parlé : Francis Blanche. C'était sans conteste, un grand humoriste et nous en donnons pour preuve cette chanson sur le thème de La truite" de Schubert.

Les-fameux-gags-de-Francis-Blanche.jpg


Elle était jeune fille 
Sortait tout droit de son couvent 
Innocente et gentille 
Qui n'avait pas seize ans 
Le jeudi, jour de visite, 
Elle venait chez ma mère 
Et elle nous jouait la Truite 
La Truite de Schubert 

Un soir de grand orage 
Elle dut coucher à la maison 
Or malgré son jeune âge 
Elle avait de l'obstination 
Et pendant trois heures de suite 
Au milieu des éclairs 
Elle nous a joué la Truite 
La Truite de Schubert 

On lui donna ma chambre 
Moi je couchai dans le salon 
Mais je crus bien comprendre 
Que ça ne serait pas long 
En effet elle revint bien vite 
Pieds nus, dans les courants d'air 
Pour me jouer la Truite 
La Truite de Schubert 

Ce fut un beau solfège 
Pizzicattis coquins 
Accords, trémolos et arpèges 
Fantaisie à quatre mains 
Mais à l'instant tout s'agite 
Sous l'ardent aiguillon de la chair 
Elle, elle fredonnait la Truite 
La Truite de Schubert 

Je lui dis : Gabrielle 
Voyons, comprenez mon émoi 
Il faut être fidèle 
Ce sera Schubert ou moi 
C'est alors que je compris bien vite 
En lisant dans ses yeux pervers 
Qu'elle me réclamait la suite 
La suite du concert 

Six mois après l'orage 
Nous fûmes dans une situation 
Telle que le mariage 
Etait la seule solution 
Mais avec un air insolite 
Au lieu de dire oui au maire 
Elle lui a chanté la Truite 
La Truite de Schubert 

C'est fou ce que nous fîmes 
Contre cette obsession 
On mit Gabrielle au régime 
Lui supprimant le poisson 
Mais par une journée maudite

Dans le vent, l'orage et les éclairs 
Elle mit au monde une truite 
Qu'elle baptisa Schubert. 

A présent je vis seul 
Tout seul dans ma demeure 
Gabrielle est partie et n'a plus sa raison 
Dans sa chambre au Touquet elle reste des heures 
Auprès d'un grand bocal où frétille un poisson 
Et moi j'ai dit à Marguerite 
Qui est ma vieille cuisinière 
Ne me faites plus jamais de truite 
Ça me donne de l'urticaire.

truite.jpg 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot - dans Humour
commenter cet article

commentaires

repermusiques 28/03/2010 13:55


Je ne connaissais pas l'enregistrement par Francis Blanche, mais celui par Les Frères Jacques.

Excellent ! Le tout sur ce fameux lied de Schubert dont on retrouve le thème dans les variations du 4e mouvement (il me semble...) du quatuor "La truite".