Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 15:40

De récentes découvertes ont remis en cause certaines idées concernant les origines de l'homme moderne.

Cela m'a remis en mémoire une chanson de Bernard Joyet (musique de Juliette) - bonne fête, Juliette ! - extraite de son excellent album "  Les victoires de la Muse".

Ceci pour dire que le conflit des générations ne date pas d'aujourd'hui  .

En bonus, je vous mets une Photo de Lucy.

JaquettealbumLVDLM 

 Lucy.jpg

 

 

Ma fille Lucy
Me donne bien du souci,
Un peu bipède, un peu bimane,
Super hypertrophiée du crâne.


Elle a pas de poils, elle est toute blanche

Elle refuse de grimper aux branches.
Pis elle a de drôles de manières,
Debout sur ses pattes de derrière.
Foi d'animal, c'est pas normal
De se tenir à la verticale.
C'est pas logique, c'est pas joli.
C'est pas pratique, c'est malpoli.
Ce qui manque à mademoiselle,
C'est l'autorité paternelle.
Son père, son père, n'en parlons plus:
Y'a longtemps que j'ai fait une croix dessus.
Y m'avait dit: "Bouge pas, attends.
Je n'en n'ai pas pour bien longtemps.
Je vais au mammouth et je reviens."
Et depuis ce jour là, plus rien.

Ma fille Lucy
Me donne bien du souci.
Il faut que je fasse bien attention
A surveiller ses relations.

Avec son cousin elle fricote.
Y font que traîner dans les grottes.
Ils s'amusent avec la peinture
A faire des dessins sur les murs
Mais partout où ils sont passés,
Je les oblige à tout effacer.
Une caverne, on doit la laisser
Dans l'état où on l'a trouvée
Et ce cousin, moi, il m'inquiète:
Lui aussi, il a une grosse tête.
Quand il la prend entre ses pattes,
Que dubitatif, y se la gratte,
Il reste inactif accroupi.
Alors, il dit qu'il réfléchit.
Y voudrait que sa vie ait un sens.
Môssieu cogite, Môssieu pense!

Elle est jolie,
La jeunesse d'aujourd'hui.
A part barbouiller les parois,
Ça veut rien faire de ses vingt doigts.
Ils trouvent qu'un coït trop furtif,
C'est dépassé, c'est primitif.
Ils parlent de préliminaires.
Les voilà allongés par terre,
Assis, de dos, en suspension.
J'ai compté trente-deux positions.
En voilà des acrobaties,
Tout ça pour nous faire un petit.
Je risque d'être la grand-mère
D'un factieux révolutionnaire,
Un singe savant, un surdoué.
Ça serait pas prudent de le garder.
Pas de sapiens, pas d'erectus.
Tuons dans l'oeuf le processus.
Pour nos générations futures,
Il faut préserver la nature.

Ma fille Lucy
Me fait des facéties.
Elle joue les apprenties sorcières
Et prétend qu'il faut changer d'ère.

Je la freine dans ses expériences,
Histoire de lui faire prendre conscience
Que, si on n'arrête pas le progrès,
Ça risque de dégénérer.
Je suis son comité d'éthique
Paléo-déontologique,
La sagesse réactionnaire
Centriste du quaternaire.
J'assure la pérennité
De notre subhumanité.
Si je ne veille pas au grain,
L'Apocalypse est pour demain.
Aussi vrai que la terre est plate,
L'avenir est à quatre pattes.
On maîtrisera le feu des volcans
Quand les poule s n'auront plus de dents.

D'un coup précis,
J'ai trucidé Lucy.
J'en aurai bien fait un gueule ton
Mais j'ai peur de l'indigestion.
A mon avis,
C'est pas de main l'autopsie.
Son cadavre, où je l'ai planqué,
On n'est pas près de le retrouver.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot - dans Humour
commenter cet article

commentaires