Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 15:45

Une autre trouvaille : une carte postale sur laquelle figure une chanson d'Aristide Bruant : La Noire.

Né près de Montargis dans une famille bourgeoise, bientôt ruinée par les revers de fortune du père, le jeune Aristide Bruant (1851-1925) doit très vite s'assumer lui-même. A 17 ans, il est embauché comme ouvrier-bijoutier, et il fréquente les guinguettes de Ménilmontant, de Belleville et les lieux interlopes de la barrière du Trône. Ces sorties nocturnes apportent matière aux chansons qu'il commence à écrire, aidé par l'auteur et journaliste Jules Jouy. Celui-ci va le présenter à Rodolphe Salis qui vient d'ouvrir le Chat Noir. Dans ce petit cabaret où se côtoient toutes les classes sociales, notables et jules, Bruant devient une attraction recherchée. Son répertoire qui fait la part belle à l'argot, revisite un Paris souterrain, celui des crève-misère, des laissés-pour-compte, des loulous. Cette humanité pittoresque peuple des chansons comme "Rue Saint-Vincent-, "A Batignolles", "A la Villette", "A la Bastoche".... Ses contemporains finissent par le comparer à François Villon, poète des gueux.

Extrait de "Y'a d'la France en chansons" - Pierre Saka (Larousse).

 

La-Noire513.jpg

 

 


Aristide Bruant - La noire par gilou

        Et... si vous avez des cartes postales de ce type....faites-moi signe, je suis preneur. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot - dans Edition
commenter cet article

commentaires