Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

C'est Où ?

Télérama - Musique

24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 08:32

Il y a quelques années, j'ai eu la chance de voir ce spectacle du ballet Béjart à Lausanne. 13 chansons de Brel et de Barbara sur lesquelles Maurice Béjart avait créé des chorégraphies.

Quand les génies se rencontrent...


Sur la chanson de Barbara La solitude dansent Keisuke Nasuno et Gil Roman.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 07:05

Blog en service minimum cette semaine mais je continue à vous en faire voir de toutes les couleurs. Désolé de ne pouvoir visiter vos blogs mais je me rattraperai à mon retour. (voir article de Dimanche)

 

Il y a peu de temps, un tome de la collection (à petit prix) Librio proposait des poèmes de Georges Brassens sous le titre "Les couleurs vagues".

 

Librio151.jpg


Ce recueil se compose de 4 parties :

Les couleurs vagues

Des coups d'épée dans l'eau

A la venvole

Poèmes retrouvés

Un petit poème extrait de ce recueil :

 

Solidarité


Si monsieur le noir charbonnier

Fait un rabais à l'épicière,

A son tour, la dite épicière

Fait un rabais au charbonnier.


Si le maçon va à l'église,

Il entretient le bon curé ;

Reconnaissant le bon curé,

Lui fait entretenir l'église.

Partager cet article
Repost0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 19:05

0731454291521.jpg

 

"Il y a des maisons où les chansons aiment entrer."

(Félix Leclerc)

 

Nains3

 

Bonne soirée à vous tous ! Vous voyez, je vais dormir.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 17:27

La deuxième partie du concert du samedi soir était assurée par

Louis et les Cotons-Tiges

Le quatuor Louis et les Cotons Tiges se compose d'un chanteur, récitant, acteur..., d'un percussionniste (batterie), de deux guitaristes (une guitare solo/accompagnement et d'une guitare basse). Mais ne vous y fiez pas, ces musiciens participent pleinement à la théâtralisation des chansons : ils chantent, miment, dansent, occupent l'espace...

C. Lieggi, J-M Combolat, P. Goujat et P. Metton arrangent avec beaucoup de fantaisie, d'humour et de poésie, les textes de Brassens. Chaque chanson devient une petite pièce de théâtre.

Ne cherchons pas qui est le meilleur ; ils sont excellents tous les quatre et possèdent en eux l'art de mener un spectacle. J'ai cependant beaucoup apprécié le jeu de Philippe Metton qui émaille les mélodies de Brassens d'accords jazzy et qui nous gratifie de solos et contrechants du meilleur goût.

 

 

Côté Scène - Louis et les Cotons-Tiges - kewego
L'émission Côté Scène invite le groupe de chanson française Louis et les Cotons-Tiges, pour des reprises dynamiques de Georges Brassens. (mai 2008)

Voilà, c'est terminé. Je n'ai pas pu assister au concert de clôture du dimanche

après-midi. 

Merci à l'association L'Amandier de nous permettre ces bien belles rencontres.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 11:14
La deuxième partie du concert du vendredi 26 mars (voir article d'hier) était confiée à Jean-Paul Distel.

cd_distel_front.jpg

Accompagné de Laurence Gondet (contrebasse) au jeu sobre mais très efficace et une belle sonorité bien "ronde" et de Marianne Perrot (accordéon) au contrechant inventif, très en place, Jean-Paul Distel proposa des textes de René Fallet qu'il avait mis en musique.
Ces textes étaient présentés de façon intelligente  par l'artiste qui expliqua très bien qu'ils éclairaient une facette de la personnalité de René Fallet.
Ensuite, ce fut un hommage à Georges Brassens.
Notons que Jean-Paul Distel est très bon guitariste et que son timbre de voix est très attachant.

Deux bémols à cette soirée :

1) Je ne supporterai jamais la sonorité du piano électrique. 

2) Je ne supporte pas les gens qui critiquent trop injustement les artistes. Mon voisin, que je tiens à "cafter" a dit que Jean-Paul aurait mieux fait de chanter que du Brassens et qu'il s'était fait "ch..." pendant 3/4 d'heure. Par charité, je ne vous dirai pas de qui il s'agit. 

En tout cas, bravo l'artiste ! Dommage, je n'ai pas de document sonore !
 
Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 10:38
Je me promenais ce matin parmi vos blogs et celui de Charlotte (voir mes liens) m'a donné une idée.
Le printemps invite à la poésie. Non, vous ne trouvez pas ?



J'aime la vie quand elle rime à quelque chose
J'aime les épines quand elles riment avec la rose
J'aimerais même la mort si j'en sais la cause

Rimes ou prose

J'aime ma chanson quand elle rime avec ta bouche
Comme les ponts de Paris avec bateau-mouche
Et la perle des pleurs avec l'oeil des biches

Rimes tristes

J'aime les manèges quand ils riment avec la neige
J'aime les nains qui riment avec Blanche-Neige
Rimons rimons tous les deux
Rimons rimons si tu veux
Même si c'est pas des rimes riches
Arrimons-nous on s'en fiche

J'aime les manèges quand ils riment avec la neige
J'aime les nains qui riment avec Blanche-Neige
Rimons rimons tous les deux
Rimons rimons si tu veux
Même si c'est pas des rimes riches
Arrimons-nous on s'en fiche

J'aime la vie quand elle rime à quelque chose
J'aime les épines quand elles riment avec la rose
J'aimerais même la mort si j'en sais la cause

Rimes ou prose

J'aime ma chanson quand elle rime avec ta bouche
Comme les ponts de Paris avec bateau-mouche
Et la perle des pleurs avec l'oeil des biches

Rimes tristes

J'aime les manèges quand ils riment avec la neige
J'aime les nains qui riment avec Blanche-Neige
Rimons rimons tous les deux
Rimons rimons si tu veux
Même si c'est pas des rimes riches
Arrimons-nous on s'en fiche

J'aime la vie quand elle rime à quelque chose
J'aime les épines quand elles riment avec la rose
Rimons rimons belle dame
Rimons rimons jusqu'à l'âme
Et que ma poésie
Rime à ta peau aussi...

A noter que le troisième album de Juliette était intitulé Rimes féminines.

00731454986724_S.jpg
Partager cet article
Repost0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 08:50
Vous comprendrez aisément pourquoi, aujourd'hui, j'ai choisi cette chanson.



Longtemps, longtemps, longtemps
Après que les poètes ont disparu
Leurs chansons courent encore dans les rues
La foule les chante un peu distraite
En ignorant le nom de l'auteur
Sans savoir pour qui battait leur cœur
Parfois on change un mot, une phrase
Et quand on est à court d'idées
On fait la la la la la la
La la la la la la

Longtemps, longtemps, longtemps
Après que les poètes ont disparu
Leurs chansons courent encore dans les rues
Un jour, peut-être, bien après moi
Un jour on chantera
Cet air pour bercer un chagrin
Ou quelqu'heureux destin
Fera-t-il vivre un vieux mendiant
Ou dormir un enfant
Tournera-t-il au bord de l'eau
Au printemps sur un phono

Longtemps, longtemps, longtemps
Après que les poètes ont disparu
Leur âme légère et leurs chansons
Qui rendent gais, qui rendent tristes
Filles et garçons
Bourgeois, artistes
Ou vagabonds

Trenet146.jpg

Fan de Trenet depuis toujours. Vous remarquerez que j'ai commencé assez tôt (5ème à partir de la gauche).
Partager cet article
Repost0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 07:49

picasso---guitarplayer.jpg
Le joueur de guitare - P. Picasso (1910)

Musique, poésie, notes, mots , rimes, rythmes, musique des mots ....des notions qui font souvent bon ménage. Aujourd'hui, un poème de Federico Garcia Lorca qui nous parle de la guitare. Qui d'autre serait mieux placé que le grand Andrès Segovia pour l'illustrer.

Federico Garcia Lorca (1899-1936)

"L'Espagne de la contre-révolution a fusillé l'un des plus doués parmi ses poètes. Peintre, musicien (il a recueilli et harmonisé des centaines de pièces du Cante Jondo), metteur en scène et dramaturge (Noces de Sang), il est d'abord poète, aussi sensible à la tradition populaire andalouse (le Romancero gitano) qu'aux rythmes du Nouveau Monde (Le Poète à New York). Les thèmes entrecroisés de l'amour et de la mort, parcourent son oeuvre."
(Extrait du livre
La Musique en poésie - Folio Junior - 1981 - Marc Meunier-Thouret)

Les six cordes

La guitare
fait pleurer les songes.
Le sanglot des âmes
perdues
s'échappe par sa bouche
ronde.

Et comme la tarentule,
elle tisse une grande étoile
pour chasser les soupirs
qui flottent dans sa noire 
citerne de bois.


 

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 06:46
21 décembre ! C'est l'hiver !

k0gul894

Pour évoquer ce début de saison, écoutons  ce texte de Jacques Prévert "Chanson pour les enfants l'hiver" mis en musique par J. Kosma. 



CHANSON POUR LES ENFANTS L'HIVER

 

Dans la nuit de l'hiver

Galope un grand homme blanc.

C'est un bonhomme de neige

Avec une pipe en bois,

Un grand homme de neige

Poursuivi par le froid.

Il arrive au village.

Voyant de la lumière

Le voilà rassuré.

Dans une petite maison

Il entre sans frapper,

Et pour se réchauffer,

S'assoit sur le poêle rouge,

Et d'un coup disparaît

Ne laissant que sa pipe

Au milieu d'une flaque d'eau,

Ne laissant que sa pipe

Et puis son vieux chapeau.

 

Jacques Prévert 
Partager cet article
Repost0
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 22:00

Une fois n'est pas coutume. Si nous nous régalions d'une petite comptine.



Merci à Marylise Doctrinal pour cette photo prise sur Flickr. En cliquant sur l'image vous pourrez visiter sa galerie.

J'ai trempé mon doigt dans la confiture

 

J'ai trempé mon doigt dans la confiture
turelure
Ca sentait les abeilles
Ca sentait les groseilles
Ca sentait le soleil
J'ai trempé mon doigt dans la confiture
Puis je l'ai sucé
Comme on suce les joues de bonne grand-maman
Qui n'a plus mal aux dents
Et qui parle de fées...
Puis je l'ai sucé
Sucé
Mais tellement sucé
Que je l'ai avalé.


René de Obaldia, Les Innocentines.

 

Partager cet article
Repost0