Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 07:10

Un peu d'humour en cette fin de semaine avec une chanson de B. Dimey et H. Degex interprétée par les Frères Jacques.

Je crois vous avoir déjà dit ( je peux me répéter... que voulez-vous !...) qu'aucun ne s'appelait Jacques et que seuls deux d'entre eux étaient frères. C'est pour la petite histoire. Les entendre est déjà bien mais leur tour de chant était très visuel. Il relevait de la comédie, du mime... alors pour cette chanson une petite vidéo ne gâchera rien.


On l' connait d'puis la communale

Le gars qu'est là sur la photo

A la premièr' pag' du journal

Mais on l' reverra pas d' sitôt

Il a saigné deux vieill's mémères

Et buté trois flics,des costauds

Certain'ment sur un coup d' colère

Vu qu'il est pas méchant Frédo

Il a pillé la Banqu' de France

Pour rendr' service à des copains

Pour améliorer leurs finances

Faut bien qu' tout l' mond' y gagn' son pain

Y'a deux trois employés d' la banque

Qu'ont pris d' la mitraill' plein la peau

Bon dieu dans ces cas là on s' planque

Mais c'est pas sa faute à Frédo


Il a liquidé sa frangin'

Un' salop' une rien du tout

Parc' qu'il voulait plus qu'ell' tapine

Elle a calanché sur le coup

Ca c'est des histoir's de famille

Ca regarde pas l' populo

Et puis c'était jamais qu'un' fille

A part ça l'est gentil Frédo

Il a vagu'ment fait du chantage

C'était plutôt pour rigoler

Pour avoir l'air d'être à la page

Mais les môm's qu'il a chouravés

Cétait des p'tits morveux d' la haute

Qui bouff'nt du caviar au kilo

Tout pour les uns rien pour les autres

"C'est pas just"' y disait Frédo


Il a fait l' radam chez les Corses

Un soir qu'il avait picolé

Et comm' i' connait pas sa forc'

Les autr's ils ont pas rigolé

Raphael a sorti son lingue

Bref tout l' mond' s'est troué la peau

C'est vraiment une histoir' de dingues

Vu qu' c'est tous des pôt' à Frédo

L'histoir' des deux voyous d' Pigalle

Qu'il a flingué d'un coeur léger

Moitié camés moitié pédales

Il fallait bien les corriger

Sinon peu à peu qu'est c' qui s' passe

Un jour ça s'allonge aux perdreaux

Total qui c'est qui paie la casse

"C'est nos zigues "y disait Frédo


Un coup d' piqu' feu dans l' péritoine

Et Frédo s'est r'trouvé comm' ça

Le cul sur l'Faubourg saint Antoine

Qu'est c' qu'il foutait dans c' quartier là

Bien sûr il s'est r'trouvé tout d' suite

Avec les poulets sur le dos

Maint'nant vous connaissez la suite

Vous l'avez lue dans les journaux

Un garçon qu'avait tout pour faire

Impeccable mentalité

Délicat , correc' en affaires

Bref il avait qu' des qualités

Ca fait mal quand on l'imagine

En train d' basculer sous l' couteau

De leur salop'rie d' guillotine

Un mec aussi gentil qu' Frédo.

Je vais vous quitter durant trois jours pour faire une randonnée au glacier d'Aletsch. Je sens que cela va être grandiose.

 

Glacier.jpg

Malgré mes recherches, je n'ai pas trouvé l'auteur de cette photo pour lui demander son autorisation. Au cas où un ayant droit trouverait son utilisation abusive, qu'il m'en informe. Je ferai le nécessaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot - dans Humour
commenter cet article

commentaires