Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

Osez !

En vous inscrivant à la newsletter, vous ne courez qu'un risque : celui d'être informé dès la parution d'un nouvel article !

C'est Où ?

Télérama - Musique

16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 20:30

Il y a un certain temps que j'ai entrepris la construction d'un orgue de barbarie. Il est maintenant quasiment terminé. Encore quelques petits réglages et je pourrai vous le faire entendre.

Zazie et l'orgue de barbarie
Zazie et l'orgue de barbarie

Le décor a été réalisé par une artiste dont vous pouvez admirer le talent ICI

Pour illustrer musicalement cet article , je vous propose d'écouter Zazie dans sa chanson "J'envoie valser" où elle s'accompagne d'un orgue de barbarie ( enfin, de la sonorité).

J'en vois des qui s'donnent, donnent des bijoux
dans le cou
c'est beau mais quand même
ce ne sont que des cailloux

des pierres qui vous roulent, roulent
et qui vous coulent
sur les joues
j'aime mieux que tu m'aimes
sans dépenser des sous

moi je m'en moque
j'envoie valser
les truc en toc
les cages dorées
toi quand tu m'serres très fort
c'est comme un trésor
et ça
et ça vaut de l'or

j'en vois des qui s'lancent des regards
et des fleurs
puis qui s'laissent quelque part
ou ailleurs
entre les roses et les choux
j'en connais des tas qui feraient mieux de s'aimer un peu
un peu comme nous
qui nous aimons beaucoup

et d'envoyer
ailleurs
valser
les bagues et les
cœurs
en collier
car quand on s'aime très fort
c'est comme un trésor
et ça
et ça vaut de l'or

moi pour toujours
j'envoie valser
les preuves d'amour
en or plaqué
puisque tu m'serres très fort
c'est là mon trésor
c'est toi
toi qui vaut de l'or

Repost 0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 14:28

Mon orgue de barbarie fonctionne. Maintenant, il faut trouver des cartons !

 

Au fait, si quelqu'un connaît quelqu'un qui voudrait vendre à quelqu'un (c'est à dire moi !) des cartons pour orgue de barbarie (27 touches pneumatique)... je suis preneur. 

 

Ce n'est pas toujours évident de trouver des cartons à acheter sur internet. Soit il s'agit de cartons perforés pour orgue "mécanique", soit le répertoire ne me convient pas ! Eh ! Oui ! Je n'ai pas envie de chanter Ah! Le petit vin blanc ! ou Les fiancés d'Auvergne  ou Viens Poupoule !

 

Alors, si vous connaissez quelqu'un... vous pouvez m'en faire part !

 

Bon ! Il faut que je me dépêche un peu car, sinon, je vais être obligé d'emmener mon orgue au Paradis des Musiciens !!! Alors, je compte sur vous.

 

Pour le moment, je n'ai pas encore beaucoup de cartons, mais je les ai choisis.

 

Titres.jpg

 

Certes, on pourrait encore discuter sur le choix mais c'est un compromis entre ce que j'aimerais chanter, ce que je n'aimerais pas chanter et ce que je trouve sur le marché !

 

On commence par le bas de la pile ! La java des bombes atomiques.

 

 

L'album est sorti en 1954 : Rapppelons qu'en 1945 les Américains envoient la première bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki. Le monde entier prend alors conscience du nouveau danger incarné par la bombe atomique (bombe A) et bombe thermonucléaire (bombe H). Avec ces deux événements, c'est tout un monde issu de l'héritage des Lumières qui s'écroule : en effet au XVIIIe et au XIXe siècle, la science est uniquement vue comme un vecteur de progrès, qui permet d'améliorer la vie quotidienne et qui, un jour, permettra à l'homme de ne plus être dépendant de la terre, de ne plus avoir à travailler . Et voilà que la science nous sort la bombe atomique, et qu'il est désormais permis de douter qu'elle apporte le progrès. Cette chanson traite donc avec un cynisme lucide les nouvelles inquiétudes de cette génération, qui avait déjà expérimenté la folie des hommes entre 1939 et 1945. Rappelons que Boris Vian est un grand pacifiste.
En 1954 Boris Vian a 34 ans. Cet intellectuel amoureux du jazz a déjà sorti son plus grand roman, l'Ecume des jours . Bien qu'il meure en 1959, ses oeuvres (musique, romans, poésie... ) connaîtront un grand succès pendant les événements de mai 1968.

(J'ai "pompé" ce commentaire ici : http://www.lacoccinelle.net/283448.html)

 


Mon oncle un fameux bricoleur
faisait en amateur
des bombes atomiques.
Sans avoir jamais rien appris
c'était un vrai génie
question travaux pratiques.
Il s'enfermait toute la journée
au fond de son atelier
pour faire ses expériences.
Et le soir il rentrait chez nous
et nous mettaient en transe
en nous racontant tout.

Pour fabriquer une bombe A
mes enfants croyez-moi
c'est vraiment de la tarte.
La question du détonateur
se résout en un quart d'heure
c'est de celle qu'on écarte.
En ce qui concerne la bombe H
c'est pas beaucoup plus vache
mais une chose me tourmente
c'est que celle de ma fabrication
n'a qu'un rayon d'action
de trois mètres cinquante.
Y a quelque chose qui cloche là-dedans.
j'y retourne immédiatement.

 

il a bossé pendant des jours
tâchant avec amour
d'améliorer le modèle.
Quand il déjeûnait avec nous
il dévorait d'un coup
sa soupe aux vermicelles.
On voyait à son air féroce
qu'il tombait sur un os
mais on n'osait rien dire.
Et puis un soir pendant le repas
v'là tonton qui soupire
et qui s'écrit comme ça :

A mesure que je deviens vieux
je m'en aperçois mieux
j'ai le cerveau qui flanche.
Soyons sérieux disons le mot
c'est même plus un cerveau
c'est comme de la sauce blanche.
Voilà des mois et des années
que j'essaie d'augmenter
la portée de ma bombe.
Et je me suis même pas rendu compte
que la seule chose qui compte
c'est l'endroit où c'quelle tombe.
Y a quelque chose qui cloche là-dedans
j'y retourne immédiatement.

Sachant proche le résultat
tous les grands chefs d'état
lui ont rendu visite.
Il les reçut et s'excusa
de ce que sa cagna était aussi petite.
Mais sitôt qu'ils sont tous entrés
il les a enfermés
en disant soyez sages.
Et quand la bombe a explosé
de tous ces personnages
il n'est plus rien resté.

Tonton devant ce résultat
ne se dégonfla pas
et joua les andouilles.
Au tribunal on l'a traîné
et devant les jurés
le voilà qui bafouille :
messieurs, c'est un hasard affreux
mais je jure devant dieu
qu'en mon âme et conscience
en détruisant tous ces tordus
je suis bien convaincu
d'avoir servi la France.
On était dans l'embarras
alors on le condamna
et puis on l'amnistia.
Et le pays reconnaissant
l'élut immédiatement
chef du gouvernement.

 

 


Serge Reggiani "La java des bombes atomiques"
par ina


Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 16:05

Le 13 août 2010, je vous présentais mon orgue de barbarie naissant.

Le 26 avril 2011, Maxime rédigeait ce commentaire : "Du bel et fastidieux ouvrage...on attend la suite...."

Le 14 janvier 2014, je vous donne un petit aperçu de l'avancement des travaux.

 

Les tuyaux :

 

OB2.jpg

Recto :

 

OB1.jpg

 

Verso :

 

OB3.jpg

 

La caisse qui habillera l'orgue reste à décorer :

 

OB4.jpg

 

Encore un petit accord des tuyaux et je vous le fais entendre.

D'où vient le nom de cet instrument ?

L'appellation « orgue de Barbarie » viendrait de sa sonorité, moins noble que celle des orgues d'église, ou de l'origine exotique des joueurs de rue : les joueurs du XVIIème  et XVIIIème  siècles « baragouinaient un français approximatif.»

 

D'autres hypothèses plus ou moins fantaisistes ont été avancées :

  • déformation d'« orgue de Barberi », du nom d'un fabricant italien de Modène, Giovanni Barberi (début du XVIIIe siècle), explication répandue mais fausse.
  • Orgue de « John Burberry», inventeur anglais imaginaire.
Repost 0
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 05:38

Je ne sais plus si je vous en ai déjà parlé mais je suis en train de fabriquer un orgue de Barbarie. Je vous ferai part de l'avancement de travaux au fil du temps. Il faut dire que c'est une réalisation de longue haleine. soufflet, tuyaux, soupapes...

Hier, j'ai pu faire sonner les trois premiers tuyaux. Un grand moment !

Pour commencer, les tuyaux en cours de fabrication.

 

Tuyaux.jpg

Sur la photo suivante le premier tuyau à avoir émis un son. Bien sûr, pour le moment, rien n'est collé définitivement.

un-tuyau.jpg


Mon orgue devrait ressembler à celui que vous voyez sur la vidéo. Ce n'est pas moi qui joue mais je ne désespère pas de vous montrer, un jour, une vidéo similaire. Ici, la caisse n'est pas encore faite mais le plus gros du travail est réalisé.

 

 


Repost 0