Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

C'est Où ?

Télérama - Musique

24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 11:05
Bonne fête à toutes les Adèle ! Pour ma part, c'est Adèle H. qui me vient tout de suite à l'esprit.

adele hugo hi

Adèle Hugo est la deuxième fille de Victor Hugo. Elle était, semble-t-il,  d’une grande beauté. Passionnée pour la musique, elle passera, en exil, des heures au piano et s’essaiera même à la composition.
 
En décembre 1856, elle est victime d'une grave dépression à 
Guernesey.

 C’est en décembre 1861 à Hauteville-House qu’elle fait la connaissance du lieutenant Alfred Pinson qu'elle avait déjà rencontré à Jersey. Elle se considère comme sa fiancée et refuse sous ce prétexte cinq demandes en mariage.
En juin 1863, elle s’enfuit au Canada,  espérant retrouver Pinson qui vient d’y être nommé. Elle apprend son mariage, en perd la raison et ne veut plus quitter le Nouveau Monde. 
En février 1872, Adèle rentre de la Barbade où elle a suivi Pinson en 1866. Elle est transférée à Saint-Mandé dans une maison de santé : aucun espoir de guérir sa folie n’est laissé à la famille. 
Elle meurt le 21 avril 1915 à Suresnes.


l histoire d adele h,0

François Truffaut en fera un film. Le personnage d'Adèle est joué par la sublime Isabelle Adjani.
Claude Lemesle et Jean Pierre Bourtayre en firent une chanson pour Serge Reggiani. Concentrer toute une vie dans l'espace d'une chanson !

 
Elle attend devant la caserne
De l'aube aux derniers feux du jour.
Parfois le drapeau est en berne
Mais jamais, jamais son amour.
Elle guette un regard, un souffle,
Un pas, un geste, une ombre, un rien
Mais ne croyez pas qu'elle souffre :
Elle l'aime, il vit, tout va bien
Et tout ce brouillard dans sa tête
Le soir a des parfums lilas
Le sergent de garde répète :
"Non, le lieutenant n'est pas là !"
Mais ce lieutenant, elle l'aime
Du fond de son rêve indigo,
Plus qu'elle, plus que son père même,
Elle s'appelle Adèle Hugo
Et toi, devant la mer profonde,
Toi, poète et proscrit, tu sais
Qu'il existe, hélas, dans ce monde
D'autres exils que Guernesey.
Et toi, le rêveur solitaire,
Tu vois de ton regard géant
Qu'il existe, hélas, sur la Terre
D'autres gouffres que l'océan

Elle a oublié la rancune
Et l'amertume et le devoir.
Elle n'est plus jamais quelqu'une
Que pour parfois, l'apercevoir.
Elle est une petite chose
Qui s'est tout abîmée en lui.
Une lente métamorphose
Fait d'elle un papillon de nuit.
Et toi, devant la mer profonde,
Toi, poète et proscrit, tu sais
Qu'il existe, hélas, dans ce monde
D'autres exils que Guernesey.
Et toi, le vieux prophète triste,
Qui as combattu l'échafaud,
Tu sens bien, hélas, qu'il existe
D'autres morts que celle à la faux
D'autres morts que celle à la faux !
  

Partager cet article

Repost0

commentaires

nath 15/08/2010 23:59


Le portrait est celui d'Adèle Hugo, la mère, autrement dit l'épouse de Victor et non celui d'Adèle, leur fille.Eh oui elles portaient le même prénom.


Pierrot 16/08/2010 07:41



Après vérification, je m'aperçois que tu as raison. Il s'agit, en effet, d'Adèle Foucher, la femme de Victor Hugo. Merci pour la rectification que tu apportes à l'article. Bonne journée !  



willycat 27/12/2009 20:39


moi aussi c'est la première qui me revient mais elle est morte adèle.


Pierrot 28/12/2009 15:19


Bien sûr. Ce "subtil" jeu de mots s'imposait. J'ai longuement hésité avant de ne pas le mettre dans mon article. Mais cela me démangeait puissamment. Finalement, j'ai opté pour le sérieux en me
disant que quelqu'un viendrait le faire à ma place. Et ce fut Willy  . Sacré Willy !