Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour !

  • : Ma p'tite chanson
  • : La chanson fait partie de notre vie. Elle accompagne notre quotidien, nos joies, nos peines... Peut-être apprendrez-vous quelque chose en parcourant ce blog. J'attends vos commentaires pour découvrir certains aspects de la chanson que je ne connais pas. A bientôt !
  • Contact

C'est Où ?

Télérama - Musique

2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 12:33

Tout le monde peut fredonner la célèbre chanson de Georges Brassens "Le gorille".

brassens-5-le-gorille.jpg

arton6208-1efb1.jpg

De multiples reprises en ont été faites.

Je vous en propose un petit panorama qui va de la version originale en passant par des interprètes assez fidèles à cette version, par des versions dans des styles variés (jazz, folk...) etc... 

 

Découvrez la playlist Le gorille avec Renaud

 

Et pourquoi pas en grec ?


Bonne écoute !
Partager cet article
Repost0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 15:53

Le groupe Concurrence Déloyale se produisait samedi soir à l'Abbaye de Marast, tout près de chez moi et nous conviait à une soirée Brassens.

Les spectateurs sont repartis heureux après ce concert. J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de ces cinq musiciens que j'avais découverts aux Brassensiades 2009 à Pirey (Doubs).

 

Quelques moments du spectacle

Le cadre : le très beau prieuré de Marast. 

 

CD1

Quatre des musiciens ! De beaux timbres de voix qui se marient agréablement, une mise en place impeccable des accompagnements.

CD3.jpg

Le cinquième musicien : là,  virtuosité et musicalité font bon ménage !

 

CD5.jpg

Le Gorille, façon rap ! Un grand moment !

 

CD2.jpg

 

"Johnny" chantant l'orage !

 

CD7.jpg


Le roi des cons !

 

CD6.jpg

Ah! Quel plaisir d'avoir un mari bricoleur !

CD4-copie-1.jpg

Bravo les artistes !

Partager cet article
Repost0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 06:00

21 Juin - Fête de la musique

 

Fete-musique2010.jpg

 

La princesse et le croque-notes, c'est une chanson de Brassens.

La princesse et LES croque-notes c'est un groupe de musiciens de ma région qui revisitent Georges Brassens façon "swing".

 

Ils se produisent à Lure (place de la Poste) à 21 heures 30 demain soir à l'occasion de la fête de la musique. Alors, si vous passez par là.

Vous pouvez les entendre ICI

http://www.myspace.com/laprincesseetlescroquenotes 

Pour l'heure, réécoutons une des plus belles chansons de Georges.  

 

 

Jadis, au lieu du jardin que voici,
C'etait la zone et tout ce qui s'ensuit,
Des masures, des taudis insolites,
Des ruines pas romaines pour un sou.
Quant à la faune habitant là-dessous
C'était la fine fleur c'était l'élite.

La fine fleur, l'élite du pavé.
Des besogneux, des gueux, des réprouvés,
Des mendiants rivalisant de tares,
Des chevaux de retour, des propres à rien,
Ainsi qu'un croque-notes, un musicien,
Une épave accrochée à sa guitare.

Adoptée par ce beau monde attendri,
Une petite fée avait fleuri
Au milieu de toute cette bassesse.
Comme on l'avait trouvée près du ruisseau,
Abandonnée en un somptueux berceau,
A tout hasard on l'appelait "princesse".

Or, un soir, Dieu du ciel, protégez nous!
La voilà qui monte sur les genoux
Du croque-notes et doucement soupire,
En rougissant quand même un petit peu :
"C'est toi que j'aime et si tu veux tu peux
M'embrasser sur la bouche et même pire ...

- Tout beau, princesse arrête un peu ton tir,
J'ai pas tellement l'étoffe du satyr',
Tu as treize ans, j'en ai trente qui sonnent,
Grosse différence et je ne suis pas chaud
Pour tâter d'la paille humide du cachot ...
- Mais croque-not', j'dirai rien à personne ..."

- N'insiste pas fit-il d'un ton railleur,
D'abord, tu n'es pas mon genre et d'ailleurs
Mon cœur est dejà pris par une grande ..."
Alors princesse est partie en courant,
Alors princesse est partie en pleurant,
Chagrine qu'on ait boudé son offrande.

Y a pas eu détournement de mineure,
Le croque-notes au matin, de bonne heure,
A l'anglaise a filé dans la charette
Des chiffonniers en grattant sa guitare.
Passant par là quelques vingt ans plus tard,
Il a le sentiment qu'il le regrette.

Partager cet article
Repost0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 06:25

Hier, randonnée en Suisse, au creux du Van, superbe site non loin de Neuchâtel.

A notre arrivée, surgit ce petit train à vapeur. Claude a eu le temps de le prendre en photo. Merci à lui.

 

Train.jpg

Le mot train est un des mots de la langue française qui a généré un très grand nombre d'expressions imagées : prendre le train en marche, aller bon train, à fond de train, un train peut en cacher un autre, etc... etc...

Je vous propose cette chanson de Raphaël, extraite de son album

Je sais que la terre est plate.

 

 

Le petit train de ma jeunesse 
Le petit train s'en va 
Au-dessus des toits 
Lentement par les fenêtres je le vois 
lentement et ne revient pas 
Il n'y a rien à dire 
Il n'y a rien à faire 
Il n'y a rien à dire 
Et je me fous 

Du temps qui passe 
Du temps qui presse 
La maladie de ma jeunesse 
Je n'ai jamais aimé d'autre personne que moi 
Et pas même toi 
Et j'étais si heureux avec toi 
Et j'étais aussi heureux sans toi 

Je me fous du vent 
Qui vient qui va 
Je ma fous de la vie 
Qui finit ou pas 
Je me fous de tes histoires de cinglés 
Je me fous qu'il pleuve par le toit 
Je me fous du malheur du bonheur 
De la joie 
Et de tout ce temps qui s'en va 
Je me fous des chansons tristes 
Des clés qui ouvrent des serrures 
Je me fous de la vie qui glisse 
Je me fous de la terre refermée 

Je me fous du karma des étoiles 
Du soleil déglingué et des jours sans lendemains 
Je me fous du chagrin 
Je me fous du chagrin 

Le petit train de ma jeunesse 
Le petit train qui s'en va 
Se cogne et continue tout droit 
Je n'avais besoin de personne et personne n'avait besoin de moi 
Et j'ai abusé du temps et à présent voilà qu'il abuse de moi 

Le petit train de ma jeunesse 
Le petit train qui s'en va 
Et je n'ai rien dit.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 06:51

Claire Diterzi, auteure-compositrice-interprète est une artiste complète. A 16 ans, elle fonde le groupe Forguette Mi Note qui sortira deux albums. Elle fait ensuite des études d'arts graphiques.  Elle crée en 1995 le groupe Dit Terzi  et sort son premier album éponyme. Le groupe se sépare en 2001. Elle travaille ensuite avec PH. Decouflé.

En 2006, son premier album solo Boucle, obtient le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Elle compose la musique du film Requiem for Billy the kid, fait l'illustration sonore de l'exposition de Titouan Lamazou au Musée de l'Homme. Son album Tableau de chasse (2008) est conçu en fonction de représentations scéniques (Théâtre National de Chaillot).

En mai 2010, Claire Diterzi écrit et interprète le rôle de Rosa Luxembourg  dans la pièce musicale Rosa la rouge  au Théâtre du Rond-Point à Paris (Album Rosa la Rouge). 

Enfin, elle est la première artiste de musique "non savante" à être admise en résidence à la Villa Médicis de Rome. 

 

3298499001715_600.jpg

 

Il est vrai que si vous en avez assez d'entendre les mêmes sons de guitare, les mêmes accompagnements  stéréotypés de chansons , vous pouvez alors écouter les chansons de Claire Diterzi.

 

Bleue, rose, 
Elle nous berce de douces illusions

Eclose, 
Elle est la compagne de nos rébellions

Rhapsodie, dodécaphonie, aria, requiem ou toccata
Sonatine, oratorio, la musique adoucit les mœurs

Morose, elle essuie tous nos désenchantements
Virtuose, elle arrose les plus belles de nos réjouissances

Rhapsodie, dodécaphonie, aria, requiem ou toccata
Sonatine, oratorio, la musique adoucit les mœurs
Adoucit les mœurs

Partager cet article
Repost0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 06:25

Suite du "pélerinage" Brassens (si je puis oser ce mot )

Après avoir habité l'impasse Florimond de 1944 à 1966, Georges Brassens résida ensuite à quelques pas de là : au 42 de la rue Santos Dumont.

 

Brassens-santosdumont.jpg

 

Dans le même quartier se trouve un très beau parc public au nom de Georges Brassens.

Parc-Brassens.jpg

 

Parc-GB-1.jpg

 

Corne d'auroch ?

 

Parc-GB-3.jpg

 

Le petit cheval ?

 

Parc-GB6.jpg

 

Le vin ?

 

Parc-GB-4.jpg

 

Parc-GB-7.jpg

 

Parc-GB-5.jpg

 

ParcGB-2.jpg

Partager cet article
Repost0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 10:00

Aussi incroyable que cela puisse paraître, je ne m'étais jamais rendu Impasse Florimond lors de mes séjours à Paris. Lacune réparée la semaine dernière.

 

Florimond1.jpg

 

Florimond2.jpg

 

Florimond4

 

 

 

Sur cette vidéo, Brassens chante la chanson pour l'Auvergnat. On peut y voir Jeanne Le Bonniec et Marcel Planche chez qui il trouva refuge quand il décida à l'occasion d'une permission de ne pas retourner au camp de Basdorf (STO).

Florimond5.jpg

"Jeanne recueillait toutes les espèces animales, celles qu'on dit domestiques : des chiens, des chats, des tortues, les serins, le singe, la cane, le perroquet, les souris blanches, la pie, les poissons rouges... C'était l'Arche de Noë..."

 

Florimond3.jpg

BRASSENS.Impasse-Florimont.jpg

Partager cet article
Repost0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 10:43

Hier et avant-hier, j'étais à Paris. J'y ai vu l'exposition Turner, intéressante, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Par contre, et là, je ne m'y attendais vraiment pas... un véritable coup de coeur pour l'exposition Yves Saint Laurent au Petit Palais. Eblouissant !

Je crois que jusqu'alors je n'avais pas pris la mesure du personnage et l'importance qu'il avait eue dans l'évolution de la société.

Si vous passez par là, n'hésitez pas.

J'y ai également appris qu'Alain Chamfort avait rendu hommage à ce grand créateur dans un CD de 16 chansons.

 

4205 xxl

Je vous propose la chanson "A la droite de Dior".

C'est une première approche et je vous en reparlerai certainement.

 

 


Tout est allé si vite aujourd'hui grâce à Dieu 
Dois-je dire à Dior 
J'ai un petit bureau à la droite de Dior 
Dois-je dire de Dieu 

Je ne suis qu'assistant mais assistant de Dior 
C'est à mes yeux 
Entrer chaque matin dans le secret des dieux 
Pardon des Dior 

Je vois les robes comme des fleurs carnivores 
Qui s'enroulent le long des corps 
Dans un silence religieux 

Dans les salons feutrés je croise ô grand Dieu 
Que dis-je grand Dior 
Des femmes dont la beauté semble un don de Dior 
Que dis-je de Dieu 

Je vois passer la duchesse de Windsor 

Ava Gardner et Liz Taylor 
Des étoiles venant d'autres cieux 

Bien plus que les prières et les livres pieux 
Les doigts de Dior 
Peuvent convaincre le monde qui trop souvent l'ignore 
De croire en Dieu 

Tout est allé si vite aujourd'hui grâce à Dieu 
Dois-je dire à Dior 
J'ai un petit bureau à la droite de Dior 
Dois-je dire de Dieu 

Un beau jour plaise à Dieu ou peut-être à Dior 
Surement aux deux 
La mode m'accueillera comme le nouveau Dieu 
Le nouveau Dior 

La mode m'accueillera comme le nouveau Dieu 
Le nouveau Dior 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 15:30

Yvan Dautin, auteur-compositeur-interprète, a construit, dans la discrétion, une oeuvre qui mérite d'être écoutée. Ses chansons les plus connues sont "Les Batignolles" et "La Méduse".

8e1cfdaee8df.jpg


Joueur de mots, poète grinçant et enfant terrible de la chanson française, Yvan Dautin écrit et chante avec tendresse et ironie "comme un Picasso  de banlieue". (Wikipédia)


 

 

Les mains dans les poches sous les yeux
Tel un Picasso de banlieue
Trempe tes pinceaux dans la débine
Si le monde est beau, toi, t'as mauvaise mine

Sur le trottoir des Deux Magots
Tu fais Prévert, tu fais Rimbaud
Tu fais désert, tu fais chameau
Tu vends au noir des esquimaux

Les mains dans les poches sous les yeux
Tel un Picasso de banlieue
Tu croûtes et tu peins, toi, l'anonyme
Le dernier mégot, comme on fait cantine

Près du comptoir qui rit, qui pleure
Un homme saoul fait l'ascenseur
Le vieil hibou berce les coeurs
Quand y en a marre, salut, c'est l'heure

Les mains dans les poches sous les yeux
Tel un Picasso de banlieue
Trempe tes pinceaux dans la débine
Si le monde est beau, toi, t'as mauvaise mine

Sur le trottoir des Deux Magots
Y avait Prévert
Y avait Rimbaud

Tout est désert, pas un chameau
Bonjour, bonsoir, les esquimaux

Partager cet article
Repost0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 11:22

Bonjour,

De retour d'une bien belle semaine de randonnée à Pornichet et dans la Brière, je remercie les personnes qui ont continué à visiter "Ma petite chanson".

Aujourd'hui, une chanson de Gilles Servat  qui nous parle précisément de cet endroit : Batz-sur-Mer, Guérande, Le Croisic... et quelques-unes de mes photos.

Brière 

 

      Briere3.jpg

 

Vous connaissez certainement la chanson "La blanche Hermine" ! C'est une chanson écrite par Gilles Servat.

 

      Moulin-1.jpg

 

Le bourg de Batz debout sur les marais
Le Croisic tout au bout du grand trait
Sous les veilleurs, les souvenirs m'attendent
Et l'enfance en moi comme un matin

Par-dessus le manteau d'Arlequin
Où les œillets se fendent sous le sol de Saint-Guénolé
Tournez, tournes les ailes du moulin de Guérande
Sur les grains de mes jours envolés
Sur les grains de mes jours envolés

Chemin de mer pour talus de rochers
Entonnoir de granit écorché
Passaient nos jeux, passaient nos vies gourmandes
Sur le clair sablier de Port-Lin

La mer a fuit l'auge de Saint-Goustan
A l'orée des lents oiseaux distants
Mon père, penché, ramassait des amandes
Des fruits de nacre et des couteaux marins

Sur son balcon allumé de bouquets
Ma grand-mère qui regarde les quais
Et les marais balançant des guirlandes
De bateaux beaux comme des ravins

Des soirs dorés des vieux cars fabuleux
Le soleil dans le pare-brise bleu
Citron brûlant éblouissante offrande
De l'été déjà sur le déclin

 

Moulin.jpg

Partager cet article
Repost0